Operation stealth

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Voilà un jeu que je ne connaissais pas et proposé par Ryo.

Operation_Stealth

Le jeu est un point and click punitif … mais je reviendrais là dessus.

Tout d’abord graphiquement c’est très joli plein de détails et de couleurs bien choisies, et des fois pour même pas une minute de jeu.

stealth_03

Le scénario se tient et les dialogues sont assez drôles mais il y a trop peu d’indices pour les énigmes et les objets à trouver.

Mais ce jeu est un de ces jeux où sans solution ou de longs essais-erreurs c’est infaisable. Tout d’abord il y a des phases avec chronomètres où il faut cliquer au pixel près. Bon vous vous dites que c’est juste de la dextérité mais pas uniquement. En effet, le personnage doit être déplacé proche de l’objet où interagir, ce qui est très pénible sous l’eau où notre héros remonte sans cesse et surtout tout se fait à la souris … ben oui c’est un point and click. Il faut cliquer pour se déplacer et click droit pour ouvrir un menu d’interaction où le clic gauche active et le click droit réouvre un autre menu … y avait moyen de faire plus simple et dans l’urgence c’est injouable.

Ajoutons à ces phases de pixel perfect de la chance, un truc m’énerve spécialement : le fait que si nous oublions ou ne voyons pas un objet nécessaire par la suite nous serons bloqués. Sans lire la soluce c’est chaud de devoir recommencer une heure de jeu pour un objet oublié trois scènes avant (en supposant qu’on sache où il est car c’est loin d’être logique) et seulement si vous avez gardé la sauvegarde de ce moment.

Finissons par les phases de puzzle où nous devons échapper à des gardes/rats dans un labyrinthe. C’est une très bonne idée pour faire redescendre la pression … sauf que le faire trois fois d’affilé c’est se foutre de nous.

Donc c’est joli, c’est bien écrit, les énigmes mériteraient plus d’indices mais le gameplay et l’arbre de résolution en fait un jeu bien trop difficile et moyennement plaisant.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *